Les cours d’armes

Nous pratiquons régulièrement, lors de nos entraînements, le maniement des armes traditionnelles de l’Aïkido.

Dans l’aïkido, nous utilisons 3  armes :

  • le ken ou bokken  est un sabre d’entraînement en bois
  • le jo : un bâton de 1m28 de long
  • le tanto : couteau en bois pour l’entraînement

armes

 

En Aïkido, les mouvements à mains nues dérivent directement de la pratique du sabre. Cette pratique débute toujours par des « suburi ».

Le suburi consiste en une répétition de coupes dans le vide (on  imagine que l’on a un adversaire devant soi) en maintenant la ligne de coupe et la position du corps dans la tenue du ken. Dans l’absolu il faut imaginer que le ken est le prolongement des bras afin de bien assimiler les exercices.

Viennent ensuite les frappes, les déplacements, la distance et ce travail s’effectue avec  son partenaire. Voici quelques exemples d’exercices que l’on peut pratiquer à un cours d’aïkido.

La pratique du ken est assez contraignante, mais c’est dans le temps que s’inscrit la maîtrise, la compréhension des gestes de l’aïkido

Le suburi se pratique également avec le jo.

Comme au ken, le travail avec le jo permet de perfectionne les techniques effectuées à mains nues.

Le tanto, lui, permet de simuler les différentes attaques possibles au couteau et de travailler les ripostes possibles dans des conditions plus proches d’une attaque réelle.

Publicités